Firewalling applicatif

Les firewall applicatif (aussi nommé pare-feu de type proxy ou passerelle applicative) fonctionne sur la couche 7 du modèle OSI. Il permet d'effectuer une analyse beaucoup plus fine des informations qu'ils font transiter. Ils peuvent ainsi rejeter toutes les requêtes non conformes aux spécifications du protocole. Ils sont alors capables de vérifier, par exemple, que seul le protocole HTTP transite à travers le port 80. Il est également possible d'interdire l'utilisation de tunnels TCP permettant de contourner le filtrage par ports. De ce fait, il est possible d'interdire, par exemple, aux utilisateurs d'utiliser certains services, même s'ils changeant le numéro de port. L’intérêt principal demeure la prévention contre les menaces d’injection SQL, XSS, etc.

Nos partenaires


Nos références

DATAPROTECT a été sollicité par plusieurs organismes pour mettre en place les firewalls. Il s’agit notamment de :